Jésus n’est pas une « mascotte »

Jésus n’est pas une mascotte, mais parfois je pense qu’Il est traité comme tel. Une mascotte est définie comme un animal, une personne ou un objet adoptés par un groupe comme symbole représentatif supposé porter chance. Par exemple, la mascotte de l’Académie de l’Armée de l’Air aux Etats-Unis est un faucon, mais je suis certain que l’armée ne consulte pas un faucon pour l’orientation de sa stratégie. Le faucon est juste un symbole, mais ne détient aucune autorité réelle. Il est vrai que les mascottes sont beaucoup plus ancrées dans la culture américaine qu’européenne, néanmoins ne faisons pas de Jésus une mascotte.

En tant que croyants en Jésus-Christ, nous devons nous assurer que Jésus n’est pas simplement devenu une mascotte. Il est en fait le Chef de l’Eglise, le Rédempteur de nos âmes et le Seigneur de nos vies, c’est très différent. Il devient une mascotte quand nous nous éloignons de son autorité et prenons des décisions par nous-mêmes sans le consulter. C’est vrai pour les décisions de la vie mais aussi concernant le ministère et l’Eglise. Du moment où nous nous basons sur nos propres idées, nos propres désirs et nos propres motivations alors le résultat final est une vie vide et une Eglise sans vie. Je suis certain qu’aucun d’entre nous ne souhaitons vivre cela. Nous pouvons nous entourer de choses comme des églises, la bible, des hymnes et des programmes mais si nous cessons de demander à Jésus de nous guider alors nous en verrons les manques rapidement. Cela arrive lentement et au fil du temps, c’est parfois même insidieux. .

Pour éviter de vivre cela dans nos vies, nous devons nous arrêter et évaluer tout ce que nous faisons au regard de la volonté de Dieu. Assurons-nous que nous faisons réellement ce que Jésus veut. Arrêtons-nous, prions, étudions les Écritures et ne faisons que ce que Jésus nous a dit de faire. La liste est en fait courte et simple. Nous devons aimer Dieu, aimer les autres, faire des disciples, baptiser de nouveaux croyants, partager la communion et nous rencontrer pour nous encourager les uns les autres. Il y a matière à débattre sur ce qui devrait figurer sur la liste, mais je suis certain que celle-ci au final n’inclurait que peu de choses que nous considérons comme vraiment importantes.

Faites tout en le soumettant à Dieu et restez victorieux.

Mikael Pendino

aigle