Perdu en seulement une génération

Certains des mots les plus effrayants de la Bible ont été écrits après la mort de Josué, et nous les lisons dans Juges 2.

Juges 2:10,  » Toute cette génération fut recueillie auprès de ses pères, et il s’éleva après elle une autre génération, qui ne connaissait point l’Éternel, ni ce qu’il avait fait en faveur d’Israël. »

Ici on parle du Josué qui a conduit les enfants d’Israël après Moïse. Le peuple a traversé le Jourdain sur un sol sec. Tous marchèrent jusqu’à la chute des murs de Jéricho. Israël a survécu à la mort de toute sa génération dans le désert malgré leur incrédulité quand Josué et Caleb ont rapporté un bon rapport sur la Terre Promise. Josué a conduit les Israélites de bataille en bataille et ils ont conquis la terre. Il a appelé le Seigneur et le soleil s’est arrêté pendant une heure pour pouvoir vaincre leur ennemi. Josué était un héros et un homme de Dieu.

Et pourtant, juste une génération plus tard, les enfants de ces guerriers ne connaissaient pas le Seigneur ! En fait, la Bible rapporte qu’ils ne savaient même pas ce qu’il avait fait pour eux.

C’est terrifiant pour moi en tant prédicateur, en tant que père, en tant qu’homme qui croit que la prochaine génération se tiendra sur nos épaules. Brian Houston a dit, je veux que mon plafond soit le sol de la génération suivante. C’est parlant, je désire que les prochaines générations fassent plus que nous, vivent plus que nous… mais pour cela, il nous faut les instruire.

Proverbes 22 : 6 Instruis l’enfant selon la voie qu’il doit suivre ; Et quand il sera vieux, il ne s’en détournera pas.

Nous ne pouvons pas contrôler les choix que fera la prochaine génération mais nous pouvons prendre la responsabilité (et nous le devons) de les diriger, de les former et de les équiper « sur le chemin » de Jésus. En tant que père mais aussi prédicateur, j’espère aussi leur laisser de solides églises. Le plus grand héritage que nous puissions laisser à la prochaine génération est sa propre relation avec notre Sauveur.

Maintenant. À nous d’être des exemples pour eux

Ne soyons pas si occupés à travailler à bâtir, à tuer des géants et à prendre des villes, si nous oublions de former la prochaine génération.

Soyez victorieux

Mikaël Pendino

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s