Comment le jeu nous façonne dès notre enfance

Avec Marjorie nous nous sommes très souvent posé les questions suivantes : Comment faire en sorte que nos enfants grandissent et deviennent de bonnes personnes ? Que pouvons-nous leur apporter aujourd’hui qui laissera une empreinte positive dans leur vie future ?

Sans aucun doute, si vous êtes croyant vous allez tout de suite penser à une bonne éducation chrétienne ! Vous avez raison ! Inculquer de bonnes valeurs à nos enfants est indispensable, leur parler de Jésus, les enseigner à aimer les autres et faire le bien l’est tout autant. J’ai pour exemple la fille de personnes que j’apprécie beaucoup, qui dernièrement est sortie de classe alors qu’on leur enseignait des valeurs contraires à la parole. Cela signifie bien que nous pouvons encore aujourd’hui éduquer nos enfants et les guider vers le bon chemin.

Mais selon moi ce ne sont pas les seules choses que nous pouvons apporter à nos enfants. Il y a tellement de richesses que Dieu a mises en place en nous dès la création, si nous regardons simplement au cerveau humain par exemple. Nous savons que selon les résultats de recherches récentes le fait de jouer librement est d’une importance capitale pour le développement cognitif et social.

Nous savons aussi que les écrans sont néfastes pour nos enfants, d’ailleurs nous l’avons remarqué avec notre fils aîné. Le jour où nous avons supprimé tout écran pendant la semaine, Leny a commencé à jouer, à lire, à s’intéresser à plein de choses, et même à travailler à l’école. Bien entendu cela n’enlève pas les difficultés d’apprentissage mais ça aide beaucoup. En quelques semaines nous avions un garçon complètement différent à la maison.

Alors qu’apporte le jeu ?

1 – Capacités de coopération

Le jeu stimule les capacités d’entraide. Voici une valeur chrétienne que nous souhaitons inculquer à nos enfants !

Galates 5 : 13 nous dit : « rendez-vous, par la charité, serviteurs les uns des autres » Les enfants qui ne le font pas assez sont des adultes plus solitaires voire parfois marginaux.

2- Le langage

Selon l’étude jouer aux cubes accélère l’acquisition du langage chez les tout-petits.

3- Résoudre des problèmes

Les enfants qui jouent beaucoup développent plus facilement leurs capacités à résoudre des problèmes. Les activités créatives comme les jeux de construction stimulent particulièrement cette capacité.

La Parole de Dieu nous encourage à faire tout notre possible pour régler nos désaccords, et vivre en paix les uns avec les autres. C’est Paul dans l’épître aux Romains 12 :18 qui nous y invite

 » Autant que cela dépend de vous, soyez en paix avec tous les hommes « .

Bien plus qu’être un principe biblique, cela s’acquiert aussi depuis tout petit. Dieu fait tout dans l’ordre n’est-ce pas ?

4- Pensées contrefactuelles

Les jeux de rôle développent l’aptitude à réfléchir à des hypothétiques, qui ne se produiront peut-être pas. Mais cela a aussi un impact sur ses compétences sociales en effet les jeux de rôle leur permettent d’apprendre à gérer les problèmes ce qui plus tard les aide pour résoudre les problèmes de société.

Quelle bonne chose quand on voit comment évolue notre époque. Nos enfants ont besoin d’avoir cette capacité à résoudre les problèmes, le jeu les y prépare et si à cela nous ajoutons l’enseignement chrétien alors ils seront au maximum de leurs capacités pour solutionner avec sagesse tout ce qui sera devant eux.

5- La maîtrise de soi

Au travers de jeux de duel par exemple, les enfants apprennent à prendre conscience de leurs impulsions et de leurs émotions, ce qui entraîne le fait de mieux les gérer.

Avez-vous rencontré des personnes incapables de se contenir ? Incapables de rester calmes ? Oui c’est important, et ce n’est pas facile. Jouer aux gladiateurs, aux indiens et aux cowboys, nos enfants ne connaissent pas trop et pourtant en plus des souvenirs exceptionnels sans le savoir nous apprenions à gérer les émotions en les exprimant dans le jeu.

6- Une ressource extraordinaire d’expression

Regardez discrètement vos enfants, quand ils jouent entre eux, ils utilisent un langage bien différent de celui qu’ils emploient en présence des adultes. Même l’intonation est différente. J’aime regarder mon dernier jouer, il est dans son monde c’est trop marrant de l’entendre faire avec ses voitures ou ses tortues Ninja. Il apprend par le jeu et développe son expression.

7- Réduction de l’angoisse

Les jeux « risqués » aident à surmonter l’angoisse et à repérer ses propres sensations corporelles.  Eh oui ! Ceux qui me connaissent diront que je ne suis pas bon sur ce point, papa poule, lâche un peu tes enfants… En effet j’ai beaucoup de mal à laisser jouer mes enfants sans que j’aie un œil sur eux alors que lorsque j’étais petit nous partions faire des cabanes dans les bois ou près des ruisseaux.

8 – Gestion des conflits

Plus les enfants se chamaillent quand ils sont petits et plus ils seront capables de résoudre les conflits humains sans recourir à la violence plus tard. Là encore supporter ses enfants se disputer alors que vous rentrez d’une bonne journée de travail, c’est parfois difficile. Bien souvent nous leur disons, trouvez un compromis tout seuls mais parfois c’est plus fort que nous, on règle le problème en les séparant.

9- Pensée mathématique

Des enfants de quatre ans qui réalisent des constructions complexes avec des cubes ne développent pas seulement leur langage, ils sont plus tard meilleurs en maths. Leny est très fort en construction et nous avons aussi remarqué qu’il aime les chiffres mais il est encore trop tôt pour vérifier ce point de l’étude.

10- L’attention

Les enfants sont plus attentifs en classe s’ils ont pu jouer entre-temps, mais attention sans instruction des adultes. Une pause de dix à vingt minutes est suffisante pour cela. Attention tout de même car les cours de sport ne peuvent pas remplacer cette récréation.

Les enfants ont besoin de se dépenser, très souvent on les surcharge d’activités en se disant que ca leur fera du bien alors qu’en fait tout ce dont ils ont besoin c’est de se dépenser à leur façon. Le sport c’est rempli de règles, la musique c’est pareil, mais un temps de jeu bien à eux est bien plus bénéfique.

11- Calme

Selon certaines études, le fait de jouer jeune de façon tranquille prédispose à une humeur égale et posée à l’âge adulte.