Je veux connaître Christ

Jeveuxconnaitrechristebook

Mais ces choses qui étaient pour moi des gains, je les ai regardées comme une perte, à cause de Christ. Et même je regarde toutes choses comme une perte, à cause de l’excellence de la connaissance de Jésus-Christ mon Seigneur, pour lequel j’ai renoncé à tout, et je les regarde comme de la boue, afin de gagner Christ,  et d’être trouvé en lui, non avec ma justice, celle qui vient de la loi, mais avec celle qui s’obtient par la foi en Christ, la justice qui vient de Dieu par la foi, Afin de connaître Christ, et la puissance de sa résurrection, et la communion de ses souffrances, en devenant conforme à lui dans sa mort, pour parvenir, si je puis, à la résurrection d’entre les morts. Philippiens 3 :7-11

Paul est assis en prison et il écrit cette phrase qui ressort comme en surbrillance : « Je veux connaître Christ ». Lorsque je considère sa vie et son parcours, dans Actes 9, il est Saul, le persécuteur des chrétiens. Nous le trouvons sur le chemin de Damas et littéralement Jésus lui apparut. Actes 26

A partir de ce moment-là nous voyons Paul commencer son cheminement avec Dieu. La suite vous la connaissez, elle nous mène directement à cette magnifique phrase que Paul écrit alors qu’il se trouve en prison.

A cet instant, il écrit, Il établit et il exhorte l’Eglise. Paul a déjà travaillé à l’implantation de l’Eglise aux Philippiens, il a déjà écrit le livre aux Romains et aux Corinthiens. Il a derrière lui un sérieux bout de chemin avec Dieu. Nous ne sommes pas en train de parler de quelqu’un qui vient tout juste de rencontrer Dieu quand cette phrase jaillit de son cœur, mais nous parlons d’un homme qui a fait une rencontre puissante avec lui, un homme qui sert Dieu et qui le connaît intimement. Pourtant il prononce cette phrase qui bouleverse ma compréhension et qui agit comme un électrochoc parce qu’il est en train de dire : « Toutes les choses que j’ai faites et que j’ai accomplies, je les considère comme une perte en comparaison à l’extraordinaire privilège qu’est de connaître Christ. Puis au verset 10 il dit avec une passion extraordinaire : « JE VEUX ETRE CONNAÎTRE CHRIST »

Avez-vous ce désir dans votre cœur ?

Dans Actes 9, Paul rencontre Christ face à face, c’est un grand jour ! Sa vie est à ce moment-là complètement transformée, il commence à prêcher l’évangile, il implante des Eglises, il enseigne la parole, il fait du bon travail et malgré toutes ces choses, il écrit cette phrase « Je veux connaître Christ ». C’est comme indispensable, c’est vital pour lui.

Avez-vous rencontré Christ ? Avez-vous entendu parler de l’importance d’avoir une relation personnelle et intime avec lui ? Avez-vous découvert cette nécessité de découvrir Christ plus chaque jour ? Avez-vous vous-même prononcé de telles prières ?

Ma question pour vous au travers de ces quelques lignes c’est : « Avez-vous toujours en vous ce désir intense de connaître Jésus chaque jour un peu plus ? » Est-ce que cette envie de connaître Christ affecte votre façon d’organiser votre temps ? Est-ce que cela affecte vos relations avec les autres ? Comment cela affecte-t-il votre relation avec Dieu ? Est-ce que cette affirmation « Je veux connaître Christ » affecte votre vie d’une manière positive ?

Est-ce que ce désir brûle en vous aujourd’hui ?

Connaissez-vous la raison pour laquelle vous-êtes ici-bas ? Connaissez-vous votre appel ?

Il est très facile de rentrer dans la présence de Dieu, d’avoir un temps béni et de repartir comme nous sommes venus. Il est tout aussi facile de servir l’église sans pour autant avoir une réelle relation avec Dieu. Il suffit de discuter avec certaines personnes pour s’apercevoir que leur appel se limite à ce qu’ils font. Or, Dieu désire en priorité avoir une relation avec nous.

Connaissez-vous la raison de votre présence ici-bas ? Connaissez-vous la raison de votre salut ? Pour quelle raison Dieu vous a-t-il sauvé au travers de la mort de son unique fils, Jésus ? La réponse est courte : C’est pour le connaître LUI. Je ne parle pas d’une connaissance intellectuelle ou théologique, mais bien d’une connaissance intime et personnelle.

Ephésiens 1.16-19 Je ne cesse de rendre grâces pour vous, faisant mention de vous dans mes prières, afin que le Dieu de notre Seigneur Jésus-Christ, le Père de gloire, vous donne un esprit de sagesse et de révélation, dans sa connaissance, et qu’il illumine les yeux de votre cœur, pour que vous sachiez quelle est l’espérance qui s’attache à son appel …

Voulons-nous vivre ceci malgré nos vies et nos emplois du temps chargés ? Nous désirons le connaître mieux, mais qu’en est-il de la réalité ? Sache que tu es la seule personne qui puisse connaître Dieu pour ta propre vie.

Absolument personne ne peut connaître Dieu à votre place pour votre propre vie. Paul nous invite à connaître notre appel, mais pas simplement notre appel extérieur, j’entends par là, ce que Dieu nous a mis sur notre cœur, mais nous sommes aussi invités à connaître notre appel intérieur, c’est-à-dire, le connaître LUI. Connaître Dieu intimement.

C’est une joie, une opportunité, une faveur et c’est pour cette raison que Paul dira que tout le reste lui paraissait comme une perte en comparaison du privilège de connaître Dieu. Paul nous dit : « Je peux perdre beaucoup de choses, mais je veux connaître Christ » C’est une passion qui le consume.

Or, la vie éternelle, c’est qu’ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ Jean 17 :3

Ici Jésus prie ! Dieu le fils prie Dieu le père ! C’est comme s’il nous faisait passer ce message : « Je connais quelque chose qui va vous booster, qui va vous donner un but, vous connecter, vous donner de l’endurance, une vision pour votre vie, quelque chose qui vous aidera à surpasser n’importe quelle circonstance, qui vous aidera quand vous serez dans des moments où vous êtes forts comme quand vous serez faibles. Je connais quelque chose qui va vous donner de la vie et de la joie. Cette chose c’est de connaître le père. »

Réalisez-vous que Jésus faisait déjà cette prière avant même que vous soyez. Il y a une question plus grande que de savoir quoi faire pour Dieu, c’est pourquoi j’existe ? La réponse est simple, c’est pour connaître Christ, l’aimer, passer du temps avec lui.

En lisant ces quelques lignes, vous pouvez penser : « mais s’il me connaissait, s’il savait le dixième de ma vie ! S’il connaissait mes difficultés, mes combats, mes chutes… »

J’ai envie de vous dire, regardez à la vie de Paul. Il rencontre Jésus face à face alors qu’il est sur le chemin bien décidé à persécuter des chrétiens, c’était un bon jour n’est-ce pas ? Puis il ne voit plus rien, voici un mauvais jour pour lui, ensuite il est guéri, voici encore une très bonne journée, puis il prêche la bonne nouvelle et il finit en prison. Dans ce lieu, enfermé, il chante et loue Dieu. C’est dans ce contexte difficile alors qu’il est emprisonné que Paul écrit : Je veux connaître Christ » Voici l’image de notre vie, nous vivons de bons moments mais nous ne sommes pas épargnés de mauvaises périodes. La question est : est-ce que vous souhaitez connaître Christ aujourd’hui ? à l’instant même ? Alors que vous lisez ces lignes ? Peut-être, êtes-vous dans une bonne période de votre vie ou peut-être que vous traversez la plus difficile des épreuves mais une chose est sûre Dieu vous appelle à le connaître au milieu de vos circonstances.

A cause de cela, je fléchis les genoux devant le père, duquel tire son nom toute famille dans les cieux et sur la terre, afin qu’il vous donne, selon la richesse de sa gloire, d’être puissamment fortifiés par son Esprit dans l’homme intérieur,  en sorte que Christ habite dans vos cœurs par la foi; afin qu’étant enracinés et fondés dans l’amour,  vous puissiez comprendre avec tous les saints quelle est la largeur, la longueur, la profondeur et la hauteur, et connaître l’amour de Christ, qui surpasse toute connaissance, en sorte que vous soyez remplis jusqu’à toute la plénitude de Dieu. Ephésiens 3 :14-19

Souhaitez-vous connaître Christ ? Paul désire que vous expérimentiez cela, que vous viviez réellement cet amour.

Vous avez un appel à l’intérieur et seulement vous, pouvez y répondre, cet appel c’est de connaître Christ profondément. Cette intimité avec lui vous permettra de vivre avec joie peu importe les circonstances que vous traverserez.

Vous pouvez faire beaucoup de choses pour Dieu, mais rien de ce que vous pouvez faire n’est plus important que les moments où vous vous placerez devant lui. Rien n’est plus puissant que les moments où vous vous laissez envahir par la présence de son Esprit Saint. Rien ne vaut les instants où Dieu parle à notre cœur, parce que quand vous vivez cela vous pouvez dire, je connais Dieu et je désire le connaître plus. Paul nous dit dans Philippiens 3 : 12-14 Je cours vers le but, je donne mon maximum pour faire ce que Dieu m’a appelé à faire.

Connaître Jésus. C’est une course, c’est un « effort », c’est même parfois inconfortable car il nous faut fournir un effort pour atteindre le but. Connaître Christ c’est un cheminement. Si nous voulons le connaître alors nous avons besoin de nous discipliner, de faire des efforts quotidiennement. Plus nous le connaîtrons et plus nous voudrons le connaître.

Plus vous connaîtrez Jésus et plus vous vivrez des expériences avec lui. C’est ce qui nous mène à notre texte d’introduction, tout ce que je vis, je le vis comme une perte si je le compare au privilège de connaître Jésus-Christ.

Soyez Victorieux

Mikael Pendino