Âme assoiffée

 

Durant l’été et les chaleurs plus ou moins élevées nous avons toujours envie d’une boisson bien fraîche pour nous désaltérer. J’avoue que l’idée d’un verre bien frais au bord d’une piscine ou sur une plage à l’ombre d’un cocotier me semble une idée parfaite. Du coup cela m’a fait penser aux différentes publicités qui décrivent clairement le fait d’étancher notre soif ! Qu’est-ce qui vous vient à l’esprit lorsque j’évoque Coca-Cola, Orangina, Rosana, Cristalline ? ou Red Bull qui vous donne des ailes ? Mais qu’est-ce qui éteint réellement votre soif ? Spirituellement parlant ?

Il est évident que notre société actuelle a une soif intérieure qui est plus profonde que simplement un besoin de boisson fraîche trouvée en supermarché. Il nous suffit de regarder comment agissent les gens autour de nous. Ils cherchent l’argent, ils cherchent la notoriété, ils cherchent de nouvelles expériences qu’ils peuvent trouver dans certaines substances par exemple. Ils cherchent l’amour partout où ils pensent le trouver, ils cherchent des sensations fortes pour se sentir vivants…

Toutes les marques que je vous ai citées jouent sur le fait que leur boisson satisfera plus que votre soif, Ils communiquent beaucoup sur le besoin profond d’acceptation, d’appartenance et de satisfaction etc.… Même Contrex joue le jeu, « Quand je bois Contrex je me sens mieux » etc.… finalement est-ce bien la réalité ?

   Que signifie vraiment avoir soif ? Quelle est la vraie soif? En effet elle est très proche de ce que les marques et les publicitaires essaient de vendre mais qu’ils n’arriveront jamais à offrir : c’est-à-dire la vie !

La soif et la faim sont des sensations provoquées par la privation d’eau et de nourriture. Quand un homme a faim et soif, il a des maux de tête, des problèmes gastriques, il est nerveux et fatigué. Ce sont des symptômes qui accompagnent la faim et la soif. C’est la même chose pour la soif spirituelle ; une sensation provoquée par la privation de la boisson et de la nourriture spirituelles que sont : la Parole de Dieu, sa Présence, sa Puissance et son intimité. Et comme pour la soif naturelle, celle-ci aussi est accompagnée de symptômes tels que le vide intérieur, les pleurs, ou encore le désir de crier, de prier, de jeûner, d’adorer, bref de rechercher Dieu.

Vous ne trouverez jamais la vie dans une canette de soda ou dans une bouteille d’eau, même si l’eau est importante pour notre corps, pour notre cœur elle n’a aucun effet. Parce que la vie ne se trouve qu’en Jésus-Christ et en lui seulement !

L’histoire est identique depuis la création du monde. J’ai moi-même cherché longtemps pour remplir le vide à l’intérieur de moi, seulement je restais toujours affamé et assoiffé. Rien ne semblait pouvoir satisfaire cette sécheresse profonde en moi, jusqu’à ce que je reçoive la vie de Dieu en Jésus. Aujourd’hui encore je réalise que j’ai besoin d’une soif plus intense pour Dieu, d’un désir plus grand de passer du temps avec lui.

Adam et Eve qui avaient tout en Dieu ont cru qu’il leur manquait quelque chose, ils se sont fait duper et ils ont perdu le principal. Oui après la chute, il leur manquait quelque chose c’est sûr. Ils avaient été coupés de l’essentiel, chassés du jardin d’Eden, coupés de la présence de Dieu.

Psaume 42 42.1-3 Au chef des chantres. Cantique des fils de Koré. Comme une biche soupire après des courants d’eau, Ainsi mon âme soupire après toi, ô Dieu! Mon âme a soif de Dieu, du Dieu vivant: Quand irai-je et paraîtrai-je devant la face de Dieu?

Une fois que vous réalisez qu’il y a un plus profond en vous, le « vous » spirituel qui désire ardemment être libre et expérimenter cette nouvelle vie ; A ce moment-là votre recherche est claire. Votre chemin se fait malgré les difficultés. Votre soif vous pousse malgré tout à rechercher la source de vie. Un peu comme ce lion et cette femme dans la publicité de Pierrier qui grimpent une montagne sous la chaleur pour finalement boire de cette eau.

Exode 24 : 12-13 L’Eternel dit à Moïse : Monte vers moi sur la montagne, et reste là; je te donnerai des tables de pierre, la loi et les ordonnances que j’ai écrites pour leur instruction. Moïse se leva, avec Josué qui le servait, et Moïse monta sur la montagne de Dieu.

Une petite soif engendre une petite dimension et une grande soif engendre une grande profondeur. Tout dépend de nous. C’est pourquoi les véritables assoiffés sont toujours poussés à se mettre à part pour Dieu tout comme Moïse, Daniel, Jacob, Jésus, etc. La soif et la faim sont des manifestations d’une carence de ce qui est vital, fondamental et indispensable c’est-à-dire des choses sans lesquelles la vie serait impossible.

Sans eau, sans nourriture et sans Dieu, la vie est complètement impossible. Autant l’eau et la nourriture sont deux choses indispensables pour la survie de l’homme. De la même façon Dieu est indispensable, vital et fondamental pour la survie de chacun d’entre nous.

Votre esprit et votre cœur ont besoin de temps dans la présence de Dieu pour comprendre la valeur énorme de la puissance de Dieu. Vous devenez vraiment vivants quand vous commencez à prendre vie de l’intérieur et pas l’inverse.

Sauter d’une dune de sable avec un coca dans vos mains devient vraiment éphémère quand vous avez passé ne serait-ce que seulement quelques minutes dans la présence de Dieu. Lisez sa parole, passez du temps dans sa présence ! Réfléchissez à ce que Dieu a déjà fait pour vous, pensez à ce qu’il a prévu pour votre destinée, imaginez l’éternité dans sa présence. Cela ne vous donne-t-il pas cet appétit, cette soif de passer plus de temps avec lui ?

Soyez victorieux, passez du temps dans la présence de Dieu, admirez sa grandeur, sa magnificence, ressentez son amour, observez ses attentions à votre égard. Croyez-moi, vous ne pourrez qu’avoir plus soif de lui.

Soyez victorieux

Mikael Pendino